Nouvelle défaite à domicile pour les séniors qui recevait le FC Mirepoix. Les Couserannais ont été battu par une équipe plus expérimentée et surtout d’une redoutable efficacité devant les buts. Les Saint-Gironnais vont se montrer dangereux à la 23ème sur un centre millimétré de Brice Clanet repris de la tête par Julien Monge mais le gardien Mirapicien sortira le ballon au prix d’une belle parade. Les visiteurs vont ouvrir le score sur une tête de l’avant-centre qui devance Pascal Galano. (Mi-temps 0-1)

En seconde mi-temps malgré quelques escarmouches, les Couserannais ne réussiront que très rarement à approcher les buts visiteurs hormis à la 58ème où Julien Monge ratera la cible. Mirepoix marquera le but du KO dans la minute suivante et enfoncera le clou en fin de match (0-3).

L’absence conjuguée des deux milieux de terrain Luc Bareille (blessé) et Benoit Thumerel (suspendu) s’est faite ressentir dans la fluidité du jeu au milieu du terrain. A six journées de la fin, le FCSG occupe la 10ème place synonyme de maintien (un seul club ariégeois en position de relégable en PL actuellement). Prochain match, dimanche à Saverdun qui joue la montée en PL. Face à la meilleure attaque du championnat la tâche ne s’annonce pas facile. 


Défaite logique des séniors à Varilhes ce samedi soir. Logique car les Couserannais ne se sont procurés que trop peu d’occasions de buts et malgré tout ont réussi à scorer à deux reprises sur un pénalty de Julien Fernandez (1-2) et sur un coup franc lointain de Florian Leroux qui permettait d’espérer le partage des points en milieu de seconde mi-temps (2-2). Malheureusement les Varilhois qui luttent pour le maintien rajouteront un  troisième but à un quart d’heure de la fin. Les Saint-Gironnais ne réussiront pas à inquiéter une équipe de Varilhes exerçant un pressing constant qui va empêcher les jaune et bleu de développer un jeu court. Trop d’erreurs techniques et de mauvais choix ne permettront pas aux Couserannais de se dépêtrer d’un milieu de terrain où de nombreux duels furent perdus. Malgré ce revers, à 7 journées de la fin, ils occupent la neuvième place au classement qui pourrait être celle qui permette aux protégés de Brice Clanet et Nicolas Fernandez de se maintenir en Excellence car si deux clubs ariégeois descendent de Promotion Ligue, les 10ème, 11ème et 12ème descendront en fin de saison.  Prochain match, capital, samedi soir à 20h à Jo Boussion avec la réception du FC Mirepoix.


Après l’inattendue défaite à domicile du week-end dernier face à Laroque, les séniors se déplaçaient à Coussa dans une position d’avant dernier au classement. Tout autre résultat qu’une défaite était indispensable. Les Saint-gironnais revanchard n’ont pas tremblé et reviennent avec une belle victoire de la basse Ariège sur un terrain où il est toujours très difficile d’imposer sa loi.

Les Couserannais vont cueillir à froid les Coussatois dès la 2 ème minute. L’avant-centre Julien Monge, bien lancé en profondeur par Guillaume Pagès, ouvrira le score d’une belle frappe croisée. 5 min plus tard sur un contre, le même Julien Monge adressera un centre en retrait pour Julien Fernandez dont la frappe sans contrôle va surprendre le portier Coussatois … il est vrai, légèrement (!) dévié par un défenseur…  2-0 après 10 minutes de jeu, le break était fait. L’état du terrain (bosselé) ne permettant pas de grande envolées footballistiques, Coussa va se montrer dangereux que sur des coups de pieds arrêtés et à la 44ème où il faudra un superbe retour de Thibaut Caujolle pour annihiler l’offensive adverse. Mi-temps 2-0

La seconde mi-temps verra les Saint-Gironnais gérer le score assez dangereusement en jouant un peu trop bas mais malgré la domination territoriale de Coussa le score en restera là et Pascal Galano aura finalement gardé sa cage inviolée au prix de quelques interventions notamment dans le dernier quart d’heure.

 

Prochain match à Varilhes samedi prochain avec pourquoi pas un nouvel exploit des jeunes Couserannais qui permettrait aux jaunes et bleus de sortir des profondeurs du classement et de se rapprocher même de la 5ème place.



Enfin ! … c’est le mot qu’il faut employer pour souligner le réveil du FC ST-GIRONS ce week-end lors de la réception de la réserve du FC Foix qui était 2ème avant le coup d’envoi. En effet, l’efficacité offensive qui fuit les couserannais depuis de nombreuses semaines (maladresses techniques, précipitation dans le dernier geste, mauvais choix…) a été ENFIN au rendez-vous et les fuxéens ont malheureusement pour eux payé l’addition.

Après un début de match assez équilibré, c’est Julien Fernandez, bien lancé en profondeur par Benoit Thumerel, qui ouvrira les hostilités en gagnant son duel face au gardien fuxéen (25ème). Florian Leroux aggravera le score d’un joli tir croisé après un exploit personnel côté gauche d’Hugo Dhrari (30 ème).

Les visiteurs essaieront de revenir dans le match en jouant un peu plus haut et se montreront dangereux sur des coups de pieds arrêtés. Juste avant la mi-temps (44ème), Pascal Galano effectuera une magnifique parade sur un tir qui semblait hors de portée.

Le début de la seconde mi-temps scellera les derniers espoirs fuxéens avec le 3ème but inscrit par Daniel Descouens sur un corner. Hugo Dhrari et Julien Fernandez par deux fois vont alourdir le score en toute logique vu la domination couserannaise dans cette seconde mi-temps.

 

Félicitation à toute l’équipe pour cette victoire qui arrive au bon moment. La zone rouge s’éloigne petit à petit. Espérons que l’efficacité offensive entrevu ce samedi soir perdure quelques semaines et permettent aux couserannais de retrouver un classement plus en adéquation avec la qualité technique du groupe. 


Après quelques semaines d'inactivité dû aux conditions météo les seniors du FC ST Girons recevaient en match en retard le FC Seronais pour un match très important dans l'optique du maintien en excellence.  Manquant de rythme et d'engagement physique que demande des rencontres avec un tel enjeu, les Couserannais ne réussiront pas à trouver l'ouverture en première mi-temps.  C'est même le gardien local Lucas Almeida qui sauvera les siens grâce à deux parades décisives. Heureusement Luc Bareille débloquera le compteur en seconde mi-temps en ajustant admirablement le gardien du Seronais sur un face à  face. Dans la foulée  Julien Fernandez fera le break. Les joueurs du Seronais ne s'en remettront pas et ne se montreront plus dangereux. Encore un fois l'inefficacité devant le but n'a pas permis d'alourdir le score face à une formation limité techniquement.

On retiendra l'importante victoire des 13 couserannais et leur état d'esprit irréprochable malgré une condition physique à parfaire sous peine de nouvelles désillusions. Espérons que l'efficacité offensive et la réussite soient au rendez-vous dès samedi soir lors de la réception de la réserve de FOIX qui occupe la deuxième place au classement.



Les séniors recevaient samedi soir le leader du championnat. La logique a été respectée malgré la bonne résistance du XI local. Face à une équipe bien organisée collectivement, les saint-gironnais ratent  l’ouverture du score à la 22ème par Hugo Dhrari qui ne trouve pas le cadre sur un centre venu de la droite. C’est suite à une contre-attaque que les saint-jeantais vont ouvrir le score sur penalty (30ème) et faire le break dans la foulée à la 35ème  sur un coup franc à la limite de la surface de réparation puis sur une action rondement mené. 3-0 le score est lourd et ne reflète pas trop la physionomie de cette première mi-temps. Heureusement les couserannais vont réduire le score sur un pénalty imparable de Julien Fernandez (44ème) suite à une faute des visiteurs dans la surface - Mi-temps 3-1

En début de seconde mi-temps, Les saint-gironnais vont profiter d’une supériorité numérique et se créer des situations chaudes devant les buts st-jeantais et à la 55ème minute l’arbitre siffle un nouveau penalty indiscutable. Malheureusement Florian Leroux n’aura pas la chance de conclure. Le ballon sera renvoyé par le poteau gauche.  Celui-ci va se rattraper en étant à la conclusion d’une belle action collective. Le centre millimétré de Luc Bareille va trouver au second poteau Florian Leroux qui reprend du plat du pied (74 ème). Malgré quelques coups de pieds arrêtés dangereux, les Couserannais n’arriveront pas à égaliser. C’est même St-Jean qui clôturera la marque dans les arrêts de jeu (90ème).

Malgré une mauvaise période au niveau des résultats depuis quelques semaines, les saint-gironnais ont prouvé qu’ils avaient les capacités pour réagir dans ce championnat assez homogène. Espérons que la chance tourne car les équipes adverses ont la fâcheuse tendance à être d’une efficacité redoutable devant nos buts alors que les couserannais ont besoin d’un nombre incalculable d’occasions.

Des progrès sensibles ont été notés dans la circulation du ballon et dans le pressing défensif. Reste à régler les problèmes de justesse technique dans les passes que ce soit au niveau des relances défensives ou dans la transition entre les milieux et les attaquants… puis la finition devant les buts va bien finir par sourire…

Espérons que toutes ces promesses soient reconduites lors du prochain déplacement en Pays d’olmes dimanche prochain.




Exploit du FC ST-GIRONS à Mirepoix. Alors que l’on s’acheminait vers une nouvelle défaite cette fois-ci imméritée (après celle de Coussa à domicile), les Couserannais ont trouvé les ressources nécessaires pour égaliser dans les arrêts de jeu par Julien Fernandez d’une belle tête qui va se loger dans la lucarne du but mirapicien et prendre l’avantage  (95eme) grâce à Alex Hintar qui reprend un ballon repoussé par le gardien adverse suite à  une frappe de Nicolas Fernandez. Inespéré ! 

La première mi-temps sera plutôt équilibrée avec une première demi heure plutôt à la faveur des St-Gironnais et une seconde partie en faveur des locaux qui vont se montrer dangereux sur des contres tranchants mais souvent maladroits dans le dernier geste.

Les st gironnais vont rater le coche en début de seconde mi-temps avec un bon travail côté gauche, Hugo Dhrari adresse une belle passe pour Florian Leroux qui enlèvera trop son tir. Dommage.

Les mirapicien ouvriront le score à  la 70eme par le toujours jeune attaquant Bouali qui va profiter d’une mésentente entre Pascal Galano et Etienne Laffont. 

Les mirapicien ratent le KO quelques minutes plus tard avec un duel perdu d’un attaquant mirapicien face à Pascal Galano. Les locaux vont le regretter. 

Félicitations aux 14 joueurs pour ce superbe résultat sur un terrain où il n’est jamais facile de s’imposer. Cette victoire permet aux couserannais de remonter à  la 7 eme place au classement et de revenir à 5pts de la 2eme place occupée par Saverdun qui foulera la pelouse de jo boussion samedi soir… 

 

La mauvaise nouvelle est venu à  la 80ème avec la blessure au genou du jeune Corentin Gagniere. Souhaitons que la blessure soit moins grave que prévue et lui souhaitons un prompt rétablissement.

 


Défaite inquiétante ce samedi soir des seniors contre le FC Coussa. La première mi-temps verra les deux équipes rentrer aux vestiaires sur un score vierge malgré des occasions de buts encore une fois non concrétisées. Heureusement Pascal Galano fera quelques parades décisives pour permettent aux siens d’espérer mieux en seconde mi-temps. Malheureusement la deuxième mi-temps va ressembler à la première avec des couserannais en dessous de leur niveau par rapport aux précédentes prestations notamment au niveau de l’engagement physique et du mouvement sans ballon. Le manque d’inspiration des Saint-Gironnais permettra à COUSSA d’ouvrir le score à la 68 ème minute à 9 contre 11 (2 cartons blancs pour les Coussatois) !! Malgré une dernière occasion franche d’Hugo Dhrari avec une frappe trop croisée qui scellera la fin des illusions de revenir dans la partie. C’est même Coussa qui va rajouter un but dans les arrêts de jeu.

Prochain match à Mirepoix dans 15 jours. Espérons que les Couserannais soit dans de meilleures dispositions physiques et mentales pour disputer un match de championnat. 


Les séniors se sont contentés du match nul lors du déplacement à Laroque d’Olmes ce dimanche malgré de nombreuses opportunités d’ouvrir le score mais encore une fois l’inefficacité devant le but est récurrente. En première mi-temps, Florian Leroux se présente seul devant le gardien ( 20ème ) mais sa frappe passera à côté des cages après avoir dribblé le dernier rempart. La frappe d’Alex Hintar rasera le montant gauche laroquais (30ème ) et juste avant le repos Florian Leroux verra son lob passer au-dessus des buts (40ème). Cette première mi-temps sera marquée par un jeu haché par les nombreuses interventions du trio arbitral dû à de nombreuses fautes de part et d’autres et un jeu trop direct de la part des deux équipes.

La seconde mi-temps démarre sur le même tempo avec de nombreux coup de pied arrêtés bien négociés par Pascal Galano qui fera un sans-faute dans le domaine aérien. Les St-Gironnais seront une nouvelle fois dangereux sur des frappes lointaines dont celle d’Elouan Gourvellec qui rase le poteau droit laroquais à la 55 ème minute.

Le tournant du match a lieu en fin de match. Alors que les laroquais finissent mieux le match et dominent territorialement pendant le dernier quart sans toutefois être dangereux, les Couserannais procèdent en contre et sur une superbe action collective (trop rarement vu) Florian Leroux déborde cote droit et adresse un « caviar » pour Julien Fernandez dont la frappe sera détournée par le gardien adverse.  Quelques minutes plus tard ils ouvrent enfin le score par Florian Leroux qui reprend un centre de Julien Fernandez mais malheureusement l’arbitre de touche lève le drapeau pour signaler un hors jeu imaginaire….

Bref, la chance n’est décidément pas du côté des saint-gironnais actuellement.

 

Avec un jeu collectif approximatif, les Couserannais ramènent malgré tout un nul du pays d’olmes avec la satisfaction de n’avoir encaissé aucun but… Mais pour espérer remonter au classement, il va falloir être bien plus réaliste devant le but adverse. Prochain épisode dans 15 jours et la réception de Coussa à Jo Boussion.


Après l’élimination en coupe de France le week-end end passé, les seniors se déplaçaient en cité  comtale  dans l’espoir de se relancer dans ce championnat qui s’annonce assez indécis.

Les Saint-Gironnais entament de la meilleure des façons ce match en monopolisant le ballon et en exerçant un pressing permettant d’ouvrir le score sur un corner de Luc BAREILLE qui dépose le ballon sur la tête de Florian LEROUX (15 ème). La domination va se poursuivre, et c’est sur un ballon en profondeur de Florian Leroux que Michel SANTANA va venir battre le gardien adverse après avoir éliminé le dernier défenseur (25 ème). Le dernier quart heure va marquer le changement de physionomie de ce match joué dans un excellent esprit. Les fuxéens vont réduire le score à la 35 ème minute et finir plus fort cette 1ère mi-temps. Il faudra un excellent tacle du défenseur Daniel Descouens (44 ème) pour éviter l’égalisation (score à la pause 2-1).

Les saint gironnais reprennent la seconde mi-temps avec de meilleures dispositions qu’en fin de première mi-temps. Sur une offensive côté droit Alex Hintar est fauché dans la surface de réparation (50 ème) mais l’excellent arbitrage du jour sera entaché par cette incompréhensible décision !  Encore une fois il est le seul dans le stade à ne pas avoir vu la grossière faute du défenseur fuxéen ! … et comme l’arbitre de touche n’ayant pas droit de signaler la faute (!) l’action se poursuit comme si de rien n’était ! Heureusement les couserannais vont continuer sur leur lancée et Michel Santana bien décalé par Alex Hintar va se présenter seul devant le gardien mais sa frappe du gauche sera renvoyée par le portier fuxéen. Les jaunes et bleus ne vont pas s’en relever car sur un contre et un mauvais replacement défensif Foix égalise à la 60 ème. Les joueurs de la cité comtale rajouterons deux nouveaux buts aux 71 ème et 73 ème minutes. La messe était dite.

On retiendra le bonne première demi heure de jeu avec une bonne maîtrise du ballon et une alternance de jeu court et jeu long mais malheureusement le manque de réalisme devant le but et le déchet technique inhabituel permettront aux adversaires d’inverser le cours du match. Dommage car la victoire était largement à la portée des couserannais.

Samedi prochain, réception de l’équipe fanion fuxéenne (DHR) à Jo Boussion en coupe du midi. Il faudra malgré tout beaucoup plus d’investissement de tous les joueurs (y compris les absents) pour pouvoir rivaliser physiquement et techniquement face à une formation de DHR, notamment au niveau du replacement défensif  qui doit s’effectuer... collectivement.

Gageons que les coachs  (Fernandez et Clanet) sauront remobiliser les troupes pour un match de gala et surtout pour préparer le prochain déplacement à Laroque d’olmes dans 15 jours.


Après l’exploit en coupe de France, les seniors recevaient Varilhes avec la ferme intention de poursuivre leur bon début de saison mais la réussite ne fût pas cette fois-ci de leur côté.

La bonne entame de match après l’ouverture du score de Michel SANTANA bien servi par Florian Leroux (15ème) laissait augurer d’une suite favorable et d’un match largement à la portée des Couserannais. Mais malheureusement le réalisme Varilhois devant les buts va éteindre les ardeurs des locaux. Tout d’abord en première mi-temps avec l’égalisation sur une des rares occasions et ensuite en début de seconde mi-temps. Les Saint-gironnais faisant preuve de trop de maladresses devant les buts et parfois d’un excès d’individualisme ralentissant le jeu à l’approche de la zone de vérité. Les Varilhois bien en place défensivement réussiront à contenir les attaques locales et enfonceront le clou avec un troisième but qui viendra sceller le match.

Place maintenant à la coupe avec deux matchs cette semaine à commencer par Mercredi avec un déplacement à Auzat pour affronter Vernajoul (Coupe du Midi) et surtout Samedi prochain avec la réception de l’ISLE EN DODON pour le compte du 4ème tour de Coupe de France. Tout est permis sachant que ce club évolue en PH. Quand on sait que les clubs de NATIONAL (3ème DIV) entrent en lice au 5ème tour, la motivation doit être de tous les instants et sait-on jamais… 


Premier Match de championnat pour cette nouvelle saison, contre la même équipe rencontrée précédemment en coupe de France, Tarascon. Le match c'est joué à Auzat sur pelouse synthétique, un match qui a plutôt mal débuté pour les couserannais, encaissant un but dès la 3ème minute de jeu, mais à partir de là les st-gironnais reprennent du poil de la bête et mettent en place leur jeu, même si certaines offensives sont bâclées, des ballons trop vite perdus, le pressing est là à chaque fois et cela paye, puisque à la 36ème min, BAREILLE Luc presse un défenseur adverse, récupère le ballon dans la surface et d'un piqué du gauche lobe le gardien, 1-1 à la pause.

Au retour des vestiaires, les st gironnais ont en tête cette première mi-temps ratée et vont tout faire pour y remédier. C'est en poussant, en conservant le ballon et en essayant de faire tourner le jeu qu'à la 74ème LEROUX Florian déborde coté droit et se fait taclé sévèrement par le défenseur tarasconnais. On s'en remet donc une nouvelle fois au pied gauche du jeune BAREILLE Luc, qui envoi ce ballon tendu dans la surface, légèrement dévié mais cadré tout de même, le ballon rentre dans les filets et cela fait 2-1 pour les st-gironnais. Le score ne bougera pas et c'est donc avec les 4 points que le Fc St Girons attaque sa saison en championnat.